News

La Thaïlande se qualifie pour la finale

 
Montreux, Suisse, 4 juin 2016. La première demi-finale de la 31e édition du Montreux Volley Masters opposait la Thaïlande à la Turquie. Une nouvelle fois, dans une ambiance fantastique, les Thaïlandaises se sont imposées sur le score final de 3-2 (25-22, 21-25, 25-18, 25-16, 19-17). Ainsi, les 13es mondiales sont les premières à se qualifier pour la finale de demain. Les spectateurs ont cependant assisté à une finale avant l’heure, tellement le niveau présenté était époustouflant. Présente pour la première fois sur la Riviera vaudoise, la Thaïlande marche ainsi dans les pas de la Turquie – victorieuse en 2015 – lors de sa première participation.

D’entrée de jeu, la Thaïlande et la Turquie démontrèrent leurs capacités (15 attaques contre 14). Réceptions difficiles ou encore coups précis, les deux équipes se sont livrées à un duel acharné. Encore une fois, les Thaïlandaises prouvèrent qu’elles étaient à la hauteur de l’événement, mettant en difficulté et en surmontant les blocs turques. Les 13es mondiales avaient une avance confortable avant le premier temps mort, après lequel la Turquie a égalisé. La formation turque a concentré son énergie sur les connaissances de Baladin et d’Uslupehlivan qui ont obtenu trois points, chacune dans la première moitié du jeu. Les Asiatiques se sont imposées 25-22, grâce notamment à leur réflexes rapides.

Le suspense s’est poursuivi dans le deuxième set. Le jeu s’est accéléré entre les deux nations. La Turquie est toutefois parvenue à retourner la situation. L’équipe turque a prédominé dans la plupart des duels, en distançant leur adversaire thaïlandais. A 17-21, la Thaïlande a cependant resurgi, en revenant à 19-21. En sentant la pression, les protégées de l'entraîneur Sriwacharamaytakul ont tenté de changer le cours des événements avec un style de jeu plus offensif. Cela s’est avéré ne pas être durable. La conclusion de ce set s’est logiquement achevée par une victoire de la Turquie 21-25

A l’image du set initial, les Thaïlandaises ont pris, dès le départ, une longueur d’avance en menant 7-3. Offensive, précise et rapide dans son jeu, la Thaïlande a su maintenir un écart confortable. Un style qui trouve de nombreuses similitudes dans celui des Japonaises, habituées de la compétition. Les 13es mondiales ont donc conclu, la deuxième manche, sur le score de 25-18.

Dans le quatrième set, la Thaïlande a conservé son avance prise lors de la manche précédente, en menant 8-6. La Turquie est néanmoins revenue à 10-8. C’est ce moment qu’a choisi la Thaïlande pour demander son premier temps mort. Après la reprise, les Turques ont réussi à conserver leur avance de trois points. Les Thaïlandaises sont alors apparues fébriles, commentant trois erreurs sur leur service. La Turquie s’est adjugé ce quatrième set.

Dans le cinquième set, la Turquie et la Thaïlande se sont livrées à une lutte sans merci. La Turquie s’est rapidement détachée en menant 5-1 dans cette manche ultime. Solides, de part et d’autre du filet, les deux nations n’ont rien lâché. Dans une atmosphère de folie, la Thaïlande est alors revenue à 8-8. Imprécises parfois dans leur jeu, les Thaïlandaises sont apparues, une nouvelle fois, fébriles. La Turquie se détachait à 11-12. La Thaïlande a alors sauvé deux balles de match. Cette dernière s’est offert à son tour quatre balles de match, concluant le set 19-17 et se qulifiant par la même occasion pour la finale de demain.

{{item.LocalShortDate}}