News

La Suisse lutte, mais perd

 
Montreux, Suisse, 6 juin 2017 – Le moment tant attendu par les amateurs de volleyball prenait place aujourd’hui : la 32e édition du Montreux Volley Master prenait son envol cet après-midi au stade Pierrier à Montreux-Clarens et lançait de ce fait la saison internationale de volleyball féminin. Le premier match du tournoi opposait la Chine, championnes olympiques en titre et championne de la dernière édition du Montreux Volley Master, qui s’est imposée de façon décisive sur le pays hôte de la compétition, la Suisse en trois manches (25-15, 25-16, 25-16).
 
Le ton est donné dès le début du match alors que la Chine marque le premier point sur un bloc sans appel de Gao. La troupe de An Jiajie s’impose rapidement devant des jeunes Suissesses nerveuses en début de match et qui peinent à trouver le rythme au service. La rapidité de l’attaque chinoise, menée par la passeuse Yao, aura également raison de la défense suisse. Malgré la force du bloc chinois, la joueuse opposée Maja Storck réussit à placer plusieurs attaques marquantes pour un total de 7 attaques gagnantes dans le set. L’expérience des joueuses chinoises prend malgré tout le dessus alors que la Chine prend confortablement le premier set par le score de 25-15.
 
La troupe suisse prend par surprise leur adversaire au début de la deuxième manche, prenant rapidement les devants 4-0 avec la présence continue à l’attaque de Maja Storck, ce qui oblige l’entraîneur chinois à prendre un temps mort. La capitaine Laura Kunzler s’affiche au retour avec une attaque marquante qui fera augmenter l’avance suisse à 5 points. Une erreur à l’attaque inscrira le premier point au compteur pour la Chine, et il n’en faudra pas moins pour que les Chinoises sautent sur l’occasion pour inscrire 5 points supplémentaires sans appel et prendre l’avance dans la manche pour la première fois. À partir de ce moment, le momentum sera du côté des joueuses chinoises qui continueront de s’afficher, particulièrement Gong Xiangyu, Li Jing et Zheng Yixin. De son côté, la joueuse opposée Gong Xiangyu multiplie les attaques marquantes, pour un grand total de 6 points à l’attaque et 5 blocs marquants lors de la manche, qui se terminera en faveur des Chinoises sur un bloc de Wang par le score de 25-16.
 
La troisième manche commence avec un effectif changé pour la Chine : la passeuse Diao, la joueuse de centre Wang et la joueuse opposée Qian prenant place sur le terrain pour commencer la manche. Bien que la Chine soit bien installée dans le match, le début de la manche est plus âprement disputé et la Suisse prend l’avance 3-2 sur un bloc gagnant de Kunzler. L’expérience de la Chine finira par user les efforts de la Suisse, et l’attaquante marquante de Wang Yuanyuan qui donne l’avance 6-4 à la Chine semble mettre le point sur une possible remontée de la Suisse. La présence dominante de Gao Yi continue à s’afficher sur le terrain, et malgré quelques impulsions du côté suisse, les Chinoises creusent un écart sans appel en fin de manche et le bloc de Li Jing met un point final à la manche 25-16. La victoire des joueuses chinoises sur un résultat de 3-0 est décisive et confirme leur statut de championnes.
 
La Suisse tentera d’aller chercher sa première victoire lors de son prochain match dans la Pool A contre les Pays-Bas ce mercredi, alors que les championnes en titre commencent le tournoi sur un match parfait qui indique qu’elles seront une équipe à surveiller lors de cette édition du Montreux Volley Master.

{{item.LocalShortDate}}