News

Le Brésil, un beau et grand vainqueur

 
Eternel Brésil ! Pour la septième fois, la cinquième depuis 2005, le Brésil a remporté le Montreux Volley Masters en battant très nettement – 3-0 (25-21 25-18 25-20) – l’Allemagne. Une victoire indiscutable, qui n’a pour ainsi dire jamais fait de doute tant la supériorité des Brésiliennes est apparue évidente tout au long de la rencontre. Elles ont disputé un grand match et ont soulevé l’enthousiasme des 1600 spectateurs ravis de voir un volleyball d’une aussi grande qualité.

Rien n’était pourtant écrit d’avance dans cette finale car plus tôt dans la semaine, en match de poule, l’Allemagne était parvenue à battre le Brésil 3-2. Mais l’équipe de Ze Roberto était alors encore en rodage. Elle est clairement montée en puissance au moment de la demi-finale de samedi contre la Chine et cela s’est confirmé en finale face à des Allemandes qui n’ont pu que constater que l’équipe qu’elles avaient en face était d’un autre niveau que celle qu’elles avaient battue trois jours plus tôt.

Ces dernières ont certes joué crânement leur chance, ont même bousculé leurs adversaires au début des deux premiers sets. Mais au fil du match, grâce à la puissance de son jeu, la richesse de son effectif aussi, le Brésil a pris l’ascendant. Là où l’Allemagne s’appuyait essentiellement sur les attaques de Louisa Lippmann, le Brésil pouvait compter sur Tandara, Rosa Maria et Natalia, trois attaquantes très percutantes qui ont fait très mal au bloc et à la défense, pourtant très bonne, de l’Allemagne.

Pour l’Allemagne, qui a réalisé un excellent tournoi, il n’y a aucun regret à avoir. Face à une équipe brésilienne d’un tel niveau, il n’y avait vraiment rien à faire.
La finale pour la troisième place a également tenu toutes ses promesses. Ni la Chine ni l’Argentine n’étaient démobilisées, ce qui nous a valu un match d’excellente qualité.  Mais si elles étaient encore très motivées, les Sud-Américaines étaient aussi fatiguées. Elles n’ont pas tenu la distance face à une équipe chinoise qui a évolué à un très haut niveau. On a senti que les joueuses asiatiques tenaient à terminer à la troisième place. L’Argentine, pour sa part, a été une très belle découverte pour le public du Montreux Volley Masters et sa quatrième place est une belle récompense.

Résultats:
 
Finale : 
Allemagne – Brésil 0:3 (21-25 18-25 20-25). 
3e-4e places : 
Argentine – Chine 1:3 (21-25 12-25 25-20 19-25). 

Matches de classement : 
Pays-Bas – Thaïlande 3-1 (25-22 25-18 22-25 25-8). 
Suisse – Pologne 0:3 (16-25 16-25 16-25).

Classement : 
1. Brésil. 2. Allemagne. 3. Chine. 4. Argentine. 5. Pays-Bas et Pologne. 7. Thaïlande et Suisse.

Meilleure 1re attaquante : 
Pereira Natalia (Brésil). Meilleure 2e attaquante : Paula Yamila Nizetich (Argentine). Meilleure 1re centrale : Ana Carolina Da Silva (Brésil). Meilleure 2e centrale : Marie Schölzel (Allemagne). Meilleure libero : Lena Dürr (Allemagne). Meilleure passeuse : Roberta Silva Ratzke (Brésil). Meilleure diagonale : Xiangyu Gong (Chine). MVP : Ana Carolina Da Silva (Brésil).

{{item.LocalShortDate}}