News

L’Allemagne crée la surprise et se met à rêver de titre à Montreux

 
La très belle affiche de
cette première demi-finale opposait l’équipe d’Allemagne, dont c’était la première
apparition en demi-finale, au vainqueur du groupe B, la Chine.
 

Le match a commencé sur
les chapeaux de roues. D’un côté, les Allemandes, emmenées par leur libéro
Lenka Dürr omniprésente en ce début de rencontre, multipliaient les défenses
spectaculaires. De l’autre côté, les Chinoises faisaient parler leur hauteur à
l’attaque pour contrer la machine allemande. Très serré jusqu’à la moitié du
set, les Chinoises se prenaient un léger avantage pour mener 16-12 au deuxième
temps technique. Prenant plus de risques au service, les « Schmetterlinge »
recollaient au score pour finalement s’imposer 25-22.


Galvanisées par le gain du
premier set, les vices championnes d’Europe continuaient sur leur lancée en
prenant une avance considérable (11-3). En face, les asiatiques perdaient tous
leurs moyens et se retrouvaient complétement désorganisées. Incapables de
mettre en difficulté les Européennes, les joueuses de l’Empire du Milieu
cédaient aussi le second set sur le score de 18-25.


Menées deux sets à zéro, la
pression était sur les épaules des Chinoises. Ping Lang semblaient avoir trouvé
les bon mots car en entame de manche, ses joueuses prenaient quelques points
d’avances. Une bonne série de services ainsi que quelques fautes de la Chine
permettait aux protégées du coach Guidetti de passer le coude en fin de set
pour s’imposer 25-21 et de se qualifier pour la première fois de l’histoire du
Montreux Volley Masters pour la finale.

{{item.LocalShortDate}}