News

Belle victoire de la Chine après un gros combat contre la Russie

 
L’équipe nationale de Lang
Ping gagne 3:2 (25-22, 23-25, 16-25, 25-18, 15-9) contre la jeune équipe russe
et est parfaitement dans la course avec cette victoire lors de son premier
match. Les Russes n’ont pas su profiter de leur puissance d’attaque malgré les
25 points de la Russe Natalia Malykh et s’inclinent contre la Chine de Zhu Ting
(19 points).


Les spectateurs
attendaient ce match avec impatience. L’équipe asiatique commencait avec un
mélange de joueuses expérimentées et de jeunes joueuses contrairement au coach
russe Yury Marichev dont l’objectif était que ses jeunes joueuses acquiert un
maximum d’expérience du haut niveau. Néanmoins, un match de haut niveau était
attendu.


Les deux équipes
remplirent ces attentes et commencèrent avec un jeu d’attaque rapide et précis.
Néanmoins, les Chinoises jouèrent plus prudemment et en conséquence prirent de
l’avance jusqu’à mener 12-6. L’équipe de Yury Marichev essaya d’inverser la
tendance mais rien n’y fit. Les protégées de Lang Ping ne cédèrent pas leur
avantage et s’imposèrent 25-22.


Dans la deuxième manche,
le match devint plus serré. Les deux équipes se battaient pour chaque ballon en
essayant de limiter leur nombre d’erreur. Au final, la Russie, plus sereine
dans les moments importants réussirent à s’imposer et gagnèrent 25-22.


Le moteur russe débuta
alors. Comme le dit un proverbe « une machine russe ne se casse
jamais ». Les jeunes joueuses de Yury Marichev trouvèrent leur rythme et
réussirent attaque gagnante après attaque gagnante. La passeuse Ekaterina
Kosianenko et ses attaquantes Natalia Malykh et Iuliia Kiutikova semblaient
inarrêtables. En conséquence, les médaillées d’or du dernier CEV European
Championship gagnèrent le troisième set sur le score sans appel de 25-16.


Néanmoins, les Chinoises
ne s’avouèrent pas vaincu facilement contre cette jeune équipe. Elle limitèrent
leurs erreurs directes et mirent à nouveau plus de pression sur la défense
adverse. Les Russes commencèrent à peiner et commirent plus de fautes directes.
Les asiatiques en profitèrent pour s’emparer du quatrième set 25-18. Le match
devrait se décider au tie-break.


Les Chinoises continuèrent
sur leur rythme et prirent un avantage important dès le débur du cinquième set.
Les Russes ne trouvèrent pas de solutions face à la dynamique de la troupe de
Lang Ping qui s’imposa 15-9.


L’équipe nationale chinoise a prouvé sa combativité et
sa volonté de gagner dans ce match face aux Russes. Le prochain match des
asiatiques du Sud-Est du 29ème Montreux Masters sera demain,
mercredi, contre les Champions Olympiques, le Brésil. 

{{item.LocalShortDate}}